NOTRE MISSION : Donner la confiance et l’aisance nécessaires aux professionnels pour s’exprimer dans une langue étrangère.

Comment présenter ses compétences linguistiques à des recruteurs ?

<strong>Comment présenter ses compétences linguistiques à des recruteurs ?</strong>

Avoir des compétences linguistiques représente une forte valeur ajoutée pour votre profil aux yeux des recruteurs ! Dans une économie mondialisée, il est en effet de plus en plus fréquent de devoir interagir dans différentes langues au travail.

Mais comment présenter ce type de compétences dans votre CV puis en entretien d’embauche ? Nous vous donnons quelques conseils.

Indiquer clairement son niveau de langue

Dans un CV, il est d’usage de présenter ses compétences linguistiques dans une rubrique intitulée « Langues » ou « Compétences ».

La difficulté réside dans l’indication de votre niveau dans chaque langue mentionnée. Vous pouvez utiliser ce référentiel, plus précis que le traditionnel « moyen », « bon » et « très bon » :

-Niveau scolaire : vous êtes capable de comprendre et d’employer des formulations simples.

-Niveau courant : vous pouvez communiquer dans les situations de la vie quotidienne.

-Bilingue : cela peut signifier que vous avez déjà vécu dans le pays, à préciser dans votre lettre de motivation ou en entretien.

-Langue maternelle.

A noter : le niveau scolaire se révèle souvent trop léger dans le contexte professionnel.

Préciser ses certifications en langues

Les recruteurs sont sensibles aux certifications que vous possédez et il est donc utile de les préciser dans votre CV. Les scores obtenus permettent de se faire une meilleure idée de votre maîtrise des langues mentionnées.

La certification la plus reconnue reste le TOEIC, qui a pour but d’évaluer les compétences en anglais dans un contexte professionnel. La notation est sur 990 points et il est recommandé de ne pas le mentionner si vous avez obtenu moins de 750 points. En revanche, si le poste que vous visez nécessite un très bon niveau, il vous faudra plus de 900 points pour espérer retenir l’attention du recruteur. Attention, il est valable 2 ans !

Le TOEFL mesure l’apprentissage de l’anglais dans un contexte académique. Il peut être intéressant de l’indiquer également sur votre CV.

Mentionner ses expériences linguistiques

Il est recommandé de préciser ses expériences linguistiques significatives dans le CV ou lettre de motivation. Il peut s’agir de séjours linguistiques récents, de stages ou d’emplois à l’étranger ou encore de cours du soir. Ce type d’expériences prouve que vous êtes déterminé à progresser ou que vous avez déjà pratiqué une langue dans un milieu professionnel, ce qui est indéniablement un plus.

Montrer que vous êtes passionné par un pays et que vous maîtrisez ses codes culturels, par exemple parce que vous y avez vécu, est également une excellente manière de mettre en évidence votre curiosité et votre adaptabilité ! Cela peut même compenser un niveau un peu en dessous de ce qui est attendu, surtout si vous affirmez une forte volonté de vous améliorer.

Préparez-vous ensuite à expliquer en entretien en quoi ces expériences ont été profitables pour votre parcours et comment elles seront utiles dans le cadre du poste que vous visez. Il ne faut pas hésiter à en parler car elles feront peut-être la différence avec les autres candidats et permettront au recruteur de mieux vous connaître !

Se préparer à un test pendant lentretien

Même si vous ne postulez pas pour un poste à l’international, il est possible que le recruteur qui vous reçoit en entretien vous fasse passer un test surprise de langue ! Son but : vérifier les informations inscrites dans votre CV et s’assurer que vous êtes capable d’échanger un minimum dans une langue. Cela lui donnera aussi l’occasion de tester votre capacité d’adaptation, d’où l’importance de garder son calme dans ces cas-là !

Si vous soupçonnez que vous aurez à faire face à ce type d’évaluations, n’hésitez pas à préparer vos réponses aux questions qui risquent de vous être posées. Il est probable que l’on vous demande de vous présenter, de parler de vos points forts ou encore d’expliquer pourquoi vous êtes le candidat idéal pour ce poste. 

L’important est de ne pas laisser le silence s’installer trop longtemps. Pour cela, choisissez de formuler des phrases simples, afin de vous faire comprendre facilement par le recruteur. Et n’oubliez pas, si vous avez indiqué un niveau de langue en cohérence avec la vérité, il ne s’attendra pas à autre chose de votre part, même si vous avez l’impression d’être ridicule.

En conclusion, soyez le plus franc et clair possible dans la présentation de vos compétences linguistiques. Ainsi, dès la réception de votre candidature, le recruteur saura à quoi s’attendre et vous ne serez pas mis à défaut pendant l’entretien. Votre volonté de progresser sera également prise en compte. 

Chez Globe Langues Solutions, nous pouvons justement vous accompagner dans votre projet d’apprentissage d’une langue. Contactez-nous vite, nous vous aiguillerons vers la solution la plus adaptée à vos besoins !

Intéressé(e) par nos formations ?






    Si vous êtes en situation de handicap, merci de nous le signaler pour que nous puissions vous proposer une prise en charge adaptée. Globe Langues Solutions reste à votre écoute.